Archive | La Déesse RSS for this section

Les Jeudis de la Terre


Les Jeudis de la Terre.

Une magnifique initiative pour qu’ensemble nous créions un cercle de guérison pour notre Terre.

par cette simple prière ou plus

« De mes mains à la terre
De mon coeur à son coeur
Guérissons nos blessures
Ensemble, resserrons nos liens. »

Publicités

Déesse Patronne et Déesses guides


Voilà maintenant un long moment, j’avais publié un article sur celle que je croyais alors pour ma déesse patronne : Yemaya.

Elle ne m’a pas quittée depuis lors, mais mes rencontres et apprentissages de ses derniers temps me font comprendre qu’elle est un guide, une compagne. Elle m’a amené à faire certains choix, notamment celui d’entamer une prêtrise et de rejoindre l’Ordre de Dea. Elle continuera de m’accompagner un long moment encore parce que je n’ai pas fini d’apprendre d’elle mais elle n’est pas ma patronne.

 »Merci à toi, Yemaya de m’avoir montré la voie »

Autels à Yemaya


Envie de partager avec vous mon cheminement vers ma Déesse tutélaire

(enfin juste un peu, pour le moment, peut être vous en livrerais-je d’avantage un peu plus tard… )

 

 

Ma dévotion passe par mon art, qui s’invite un peu partout chez moi.

 

Lorsque j’ai découvert en Yemaya ma patronne, il m’a semblé tout à fait évident qu’elle s’invite dans mes créations autant que dans ma vie. Aussi seulement quelques jours après son apparition dans mes rêves du petit matin, j’ai pris mes pinceaux, une toile (petite) et mes couleurs…

J’esquisse brièvement une forme au crayon et je me lance.

 

 

Elle née, d’abord noire, puis brune, légèrement rouge.

Puis l’eau prend forme à sa taille.

Une spirale bleue et blanche s’inscrit en elle et tourbillonne.

Et le ciel né au loin….

 

Il manque encore quelque chose… Ce n’est pas tout à fait elle…

 

 

Mais oui des coris!!

 

Et la voilà parée de ses atours.

 

 

Le temps de sécher, de faire un peu de place sur ma table de chevet et voilà un autel permanent qui se dresse et évolue au cours du temps et des créations.

 

 

 

 

édit le 16/02/12

Le Chaudron


« La sorcière et son chaudron », un énorme cliché, mais je l’aime beaucoup celui là , tout autant que « La sorcière et son balais » (mais celui là c’est pour un autre article, une peu de patience… 🙂 )

Comme tout le monde le pense, on y fabrique bien quelques petites choses baumes, onguents et filtres (… et des potions pour transformer les méchants en vilains crapauds XD ) non mais plus sérieusement on y mélange toutes sortes de choses, des plantes, des encens (tous ce qu’on veut en fait) mais cela à surtout une valeur symbolique (bien que parfois doubler de sens pratique).

Mais bon le chaudron est bien plus qu’un accessoire et un outil usuel pour la sorcière des temps modernes. Comme je le disais juste au dessus il a une charge symbolique très forte : il est le symbole matériel et matérialisé sur l’autel du Féminin Sacré, de la Déesse et de sa matrice, il est un symbole de vie et de naissance (ou de renaissance), symbole de l’eau et de la terre fertile.

Tout comme la Nature prend vie de la Terre, meurt et retourne à la Terre pour renaître

Toutes choses nées de la Déesse, meurt, retourne à la Déesse pour renaître de la Déesse.